Emerit Publishing | Si j’étais un homme, premier roman de François Paquelier
15612
post-template-default,single,single-post,postid-15612,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-content-sidebar-responsive,columns-4,qode-theme-ver-13.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive
 

Si j’étais un homme, premier roman de François Paquelier

Si j’étais un homme, premier roman de François Paquelier

 

 

 

Un roman générationnel

Déçue dès la naissance par les hommes, et en premier lieu par un père qui ne voulait pas d’une fille, Camille va grandir en entretenant non seulement de grandes attentes auprès de la gent masculine mais aussi, et surtout, de singulières déceptions. Ces dernières vont l’amener à se dire que tout aurait été plus facile pour elle si elle était née dans la peau d’un homme. Une expérience de quelques jours lui fera alors connaître l’envers du décor et lui faire prendre conscience de ce qui elle est vraiment.

Si j’étais un homme est un vrai roman générationnel et de société. Il décrit, dans un cadre contemporain, les relations et les différences perçues entre hommes et femmes à différentes étapes de la vie de jeune adulte. Teinté des souvenirs et des expériences de l’auteur qui joue sur les clichés et les différences supposées entre hommes et femmes pour montrer comment son héroïne va se construire autour de ce clivage et devenir une femme moderne. Tout du moins vue par un homme.

Ce premier roman de François Paquelier apporte ainsi une nouvelle vision, masculine et atypique, sur le sujet de la parité ; en cherchant à couper court aux préjugés. Il met en avant que les deux sexes sont résolument différents mais qu’ils se complètent dans la façon dont ils les expriment et par les forces et les travers respectifs que chacun présente.

Extrait

J’appelai ma mère pour lui parler. Elle ne sembla en rien surprise par la voix qu’elle entendit à travers le téléphone. – Tu ne travailles pas ?, me demanda-t-elle en revanche.
– Non, on m’a donné ma journée pour me féliciter de ma promotion. Mais ce n’est pas pour cela que je t’appelle Maman. Je me suis réveillé avec une paire de couilles, lui dis-je sans chercher à la ménager.
Elle rit de bon cœur et me répondit que je l’avais toujours eu. Je ne parvins pas à savoir si elle plaisantait alors je poursuivis en lui décrivant tout ce qui avait changé en moi durant la nuit

 

A propos de l’auteur

Entrepreneur, passé auparavant par le monde du conseil et de la grande entreprise, François Paquelier est né en 1984 et a grandi inspiré par une mère charismatique et une éducation résolument tournée vers l’égalité entre les sexes.

 

Emerit Publishing.